•  
  •  
Rotations, 1971 - 1976 
Les champs de couleur des tableaux à rotation ne sont pas juxtaposés, mais doivent être regardés comme échelonnés dans l’espace à la manière d’une coulisse. Ils mènent dans la profondeur.