•  
  •  
Horizons à l’aquarelle
Dans ce groupe d’œuvres, Peter Somm inverse le sens de l’abstraction : il ne va pas du figuratif au géométrique, mais du géométrique au figuratif. Les tableaux, quoique suivant une disposition rigoureusement constructive, évoquent des figurations réelles. Ce ne sont que des bandes de couleur en couches horizontales, et il s’en dégage pourtant une impression de paysages ouverts sur la vastitude de l’espace. Peter Somm est ici plus proche du romantisme de Caspar David Friedrich que de la plupart des constructivistes.